Les 10 commandements du Blogueur Pro

October 19 2011, 12:00pm

  1. Du contenu de qualité, tu publieras. C’est évidement l’essence de ce qui fait un blog à succès : sans contenu de qualité ET original (certains blogueurs l’oublient un peu trop souvent ) la meilleure stratégie marketing du monde ne sert à rien. Qu’est-ce que du contenu de qualité ? Essentiellement, c’est du contenu qui apporte BEAUCOUP de valeur à vos lecteurs. Ce qui veut dire du contenu qui  les pousse à passer à l’action davantage, et avec plus d’efficacité (donc avec de meilleurs résultats) que s’ils n’avaient pas lu votre blog.
  2. Un article par semaine au minimum, tu publieras. C’est le minimum syndical si vous espérez réussir à gagner un revenu complet à partir de votre blog. Une fois qu’il aura atteint un certain seuil de succès, vous pourrez lever le pied, mais avant, sans votre article hebdomadaire, point de salut. Certains vont même jusqu’à publier un article par jour, avec beaucoup de succès, comme Yvon de Copywriting pratique ou Cédric de Virtuose Marketing.
  3. La vidéo et l’audio, tu utiliseras. L’audio et la vidéo ont tous les deux le pouvoir de vous connecter de manière plus humaines à vos lecteurs. L’audio peut-être écouté n’importe où, y compris quand vos lecteurs font autre chose (conduire ou faire du sport par exemple), et vous permet de bénéficier d’un des plus grands moteurs de recherche sous-estimés du monde : iTunes. La vidéo est le canal de communication le plus efficace après la rencontre en face à face, est très apprécié pour son coté “ludique” par rapport au texte, et vous fait bénéficier du deuxième plus grand moteur  de recherche du monde, Youtube, et d’un classement privilégié dans Google, puisqu’il affiche facilement sur sa première page des vidéos en rapport avec une recherche. Au moment où j’écrit ces lignes, ma chaîne Youtube a déjà dépassée les 85 000 vues, et c’est peu en comparaison de ce que certains arrivent à faire, comme le blogueur Will Hamilton et ses 1 à 2 millions de vues par mois !
  4. Des experts de ton domaine, tu intervieweras.

Interviewer des experts à de si nombreux avantages pour un blogueur pro qu’il doit en faire le plus souvent possible. Ces avantages sont : une mise en relation avec l’expert (quoi de mieux pour en démarrer une que de lui demander de parler de lui tout en le faisant connaitre à votre audience ?), un accès à l’expert pendant la durée de l’interview, vous permettant de lui poser toutes les questions que vous voulez, un apport de valeur importante pour vos lecteurs (pour une dépense d’énergie minime pour vous), un transfert de l’Autorité de l’expert vers vous (interviewer un expert reconnu de votre secteur impressionnera vos lecteurs). Certains experts sont moins accessibles que d’autres : souvent, ils le sont plus s’ils viennent juste de publier un livre ou de sortir un produit. La plupart du temps, il suffit toutefois de demander. C’est ce que j’ai fait pour Tim Ferriss, Pat Flynn ou Yaro Starak et ça a fonctionné. A vous de jouer ! 5. La relation avec d’autres blogueurs, tu développeras. Devenir blogueur pro est une véritable aventure, et comme toutes les aventures elle est beaucoup plus géniale si vous la vivez avec des amis qui partagent le même itinéraire, le même objectif final. Et là aussi les avantages sont nombreux : vous serez plus motivé, vous créerez des liens d’amitié qui pourront durer longtemps, vous pourrez faire des partenariats qui vous apporteront à tous beaucoup plus que si vous étiez chacun restés dans votre coin, et surtout vous vivrez une aventure humaine, ensemble, partageant joies et peines, succès et échecs, plutôt que de jouer au cow-boy solitaire que personne n’ira secourir s’il tombe dans un ravin ou se fait attaquer par des bandits. Un bon endroit pour démarrer est le forum Webentrepreneur débutant où de nombreux aspirants blogueurs pro se retrouvent. Si votre blog concerne le développement personnel, la communauté Dev Perso est également un bon endroit pour démarrer. 6. Tes premiers haters, tu célèbreras. Même si cela peut ne pas faire plaisir sur le coup, le premier hater est une étape importante dans votre succès : il montre que, quelque part, quelqu’un n’est pas d’accord avec vous, et est suffisamment motivé pour le clamer (même agressivement) à la face du monde. Et cela a 3 corolaires : 1. Vous ne laissez pas indifférent. Or, “Pour savoir combien sont jaloux de vous, comptez vos admirateurs " – Sénèque. 2. Votre contenu n’est pas fait pour plaire à tout le monde. Parfait. Il n’y a rien de pire que de vouloir plaire à tout le monde : c’est l’assurance de laisser tout le monde indifférent. 3. Qu’est-ce qui motive le hater à clamer ainsi agressivement son opinion à la face du monde ? Une émotion. Sans cette émotion, il n’aurait jamais eu l’envie de s’exprimer comme il l’a fait. Quelle émotion ? Souvent, même s’il ne l’avouera jamais, et surtout pas à lui-même, il s’agit de l’envie. Un des points communs de tous les haters du monde est qu’ils ont un succès bien moindre que celui qu’ils haïssent. Ceux qui ont autant de succès que vous ou plus et ne sont pas d’accord avec vous ne seront en général pas agressifs, et encore moins insultants. Comme le dit Eric Hoffer dans son magistral livre The True Believer, “Même dans le cas d’un grief juste, notre haine viens moins du mal qui nous a été fait que de la conscience de notre impuissance, de notre inadéquation et de notre lâcheté – en d’autres mots de notre mépris de nous-même. Quand nous nous sentons supérieur à nos tourmenteurs, nous allons probablement les mépriser, peut-être même en avoir pitié, mais pas les haïr” et il ajoute : “il est plus facile de haïr un ennemi qui a beaucoup de bien en lui que quelqu’un qui est complètement mauvais. Nous ne pouvons haïr ceux que nous méprisons”. Et, comme le dit Aurélien Amacker de Readme I’m Famous, “les haters parlent de vous, et vous ne parlez pas d’eux. Qui croyez-vous a le plus d’importance ?”. Votre premier hater est donc une pierre blanche qui vous montre que vous êtes sur le bon chemin. Un conseil : achetez maintenant une bonne bouteille de champagne, mettez-la au frais, et fêtes-la péter pour le jour de votre premier hater . Un autre conseil : comme le hater sera à la recherche de tout ce qui est négatif en vous pour l’amplifier, il pourra aussi être un des premiers à remarquer une erreur que vous avez faite. Sachez en tirer parti pour vous améliorer. 7. L’affiliation transparente, tu pratiqueras. Même si la publicité (et notamment Google Adsense) est le moyen le plus facile de gagner ses premiers euros sur Internet, l’affiliation bien pratiquée est un moyen beaucoup plus efficace de gagner de l’argent, car les sommes gagnées à chaque vente sont beaucoup plus importantes que les gains au clic. IMPORTANT : soyez toujours transparent, c’est à dire indiquez à vos lecteurs que vos liens sont des liens affiliés, et donnez vos véritables impressions sur le produit (s’il ne vous plaît pas n’en parlez pas). Faites une liste de points forts et de points faibles. Pour commencer : affiliation sur des produits physiques, Amazon et Commission Junction. Sur des produits numériques : 1TPE et Clickbank (commissions beaucoup plus importantes, de l’ordre de 50%). Attention, même aujourd’hui, la plupart des produits proposés sur 1TPE et Clickbank sont de mauvaise qualité (un signe du manque d’esprit entreprenarial en France, et des opportunités immenses à saisir pour ceux qui l’ont). Faites le tri. Encore une fois, ne conseillez jamais un produit que vous ne conseilleriez pas à votre mère. NOTE : les liens vers 1TPE et Clickbank sont des liens affiliés. Je touche une petite commission sur chaque nouvelle inscription de vendeur sur Clickbank, et 1 € sur toutes les futures ventes de membres de 1TPE passant par mon lien. Merci si vous le faites . 8. Vendre tes propres produits, tu feras. C’est l’étape qui fera de vous un véritable blogueur pro. Le secret ? Quand vous aurez un lectorat suffisamment important, vous aurez déjà développé toutes les compétences nécessaires pour créer votre premier produit. Vous saurez écrire des articles, réaliser des podcasts et des vidéos : vous serez capable d’écrire un ebook ou de créer une formation audio ou vidéo. Pour la vendre, la technique la plus efficace est de faire un superlancement. C’est une méthode de vente inventée par l’américain Jeff Walker, et qui a été adaptée en France par Christian Godefroy avec sa formation Superlancements (lien affilié). Mais d’autres méthodes existent. L’important, c’est de ne pas juste dire “Bonjour, comment ça va ? Moi j’ai la pêche ! Tiens, et je viens juste de sortir un produit, il est là, cliquez ici !”. Créez plutôt un évènement dont vos lecteurs se souviendront. Offrez quelque chose d’exceptionnel, un bonus, un autre produit pour un temps limité. Demandez à vos lecteurs de commenter votre évènement pour qu’ils puissent voir qu’ils ne sont pas les seuls à être intéressés (cela rassure). Mettez en place une date limite, ou un nombre limité de places pour les aider à dépasser leur procrastination, qui est un mal rampant et extrêmement répandu dans notre société. C’est oui ou c’est non, mais il faut qu’ils fassent un choix. Le “je verrai cela demain” est quasiment toujours synonyme de “je ne verrai cela jamais”. Offrez une garantie en béton (voir plus bas). 9. Ta garantie toujours, tu respecteras. La loi française exige une garantie de 7 jours pour les produits vendus par correspondance (et encore, pas si vous vendez directement aux entreprises), mais allez au-delà : proposez une garantie de satisfaction inconditionnelle de 30 ou 60 jours. Cela rassurera vos lecteurs, et donc augmentera vos ventes, tout en leur permettant de tester à fond ce que vous avez à proposer. Avec une bonne garantie, la décision à prendre n’est plus “est-ce que j’achète le produit ou pas ?” avant l’achat mais “est-ce que ce produit me plaît ou pas ?” après l’achat, et cela les aide donc à dépasser la procrastination, encore une fois si répandue. Cette garantie est également l’ossature qui prouvera votre honnêteté aux yeux du monde, et surtout à ceux de vos lecteurs et clients, donc respectez-la toujours à la lettre. Si vous ne le faites pas, votre chute est imminente. Et si votre produit est de qualité, les demandes de remboursement resteront minimales. 10. Le voyage, autant que l’objectif,  tu apprécieras. Les gars, surtout, amusez-vous. Sérieusement. Prenez du plaisir à franchir toutes les étapes. Fêtez l’accomplissement de chacune d’entre elles, félicitez-vous, et appréciez votre progression. Imaginez-vous avachi dans votre fauteuil à vous faire lobotomiser par la télévision à la place et appréciez la démarche courageuse et tellement plus intéressante que vous avez entrepris. Emerveillez-vous des connaissances que vous avez gagné, des compétences que vous avez développé, des relations que vous avez créé, des retours positifs que vous recevez de vos lecteurs, de la beauté et de la magnificence de la vie et de la chance incroyable que vous avez de vous être lancé dans une aventure tellement plus excitante que le quotidien gris de la majorité des gens. De cette manière, même si vous n’atteignez pas l’objectif, vous serez heureux d’avoir parcouru le chemin.

Your favourite external commenting service goes here! I recommend http://www.disqus.com